Qui sommes nous ?

Vincente Cadé -

Enseignante de Yoga & Formatrice Viniyoga

Praticienne en Hypnose thérapeutique Ericksonnienne 

Praticienne en massages 

Spécialisée dans l'accompagnement à la maternité

 

Portrait d’une optimiste

Par Myriam Cornu, journaliste bien-être

Elle a le sourire facile et l’œil qui pétille. Vincente s’assoit face à moi, l’allure souveraine et sereine. Ses éclats de voix voyagent avec joie et ses mains s'animent alors qu'elle évoque son parcours pour moi. Retour sur la trajectoire inspirante de cette humaniste tellement en phase avec les valeurs du yoga.

La vie professionnelle de la créatrice de l’école de yoga d’Annecy est un long fleuve tranquille qui se nourrit de nombreuses rivières. Voici donc l’aventure École de yoga lancée, mais elle prend, en réalité, ses racines dans une trajectoire initiée de longue date. C’est en 1997 que Vincente découvre les joies de l’introspection. Ses expériences personnelles, rencontres et voyages l’amènent durant quelques année à s'initier au yoga, aux massages et à bien d’autres disciplines.

« Je découvre qu’il y a autant d’interprètes en yoga que d’arbres dans la forêt ou d’étoiles dans le ciel.  Tous sont en quête de sagesse et de paix intérieure »

Elle était alors chargée de développement en animation jeunesse et vie associative, «  C’était passionnant, j’ai beaucoup appris » se souvient celle qui, pourtant, avoue avoir eu un jour « besoin de plus de profondeur encore ».  

« J’avais envie d’adaptation, d’aller dans le sens des gens »

Vincente ressent le besoin de structurer ses connaissances et de clarifier les diverses facettes de cette discipline. Elle choisit de se former au Yoga durant 7 années auprès de Claude Maréchal, qui enseigne depuis 50 ans maintenant, et qui avait lui-même reçu les enseignements du maître indien Desikachar, disciple de l’un des plus grands yogis du XXe siècle, Krishnamacharya son père. Elle reçoit encore aujourd'hui ses précieux enseignements.

Ce qui lui plaît dans le yoga ?

Cette possibilité qu’il donne aux gens d’aller d’eux-mêmes vers la santé mentale physique et émotionnelle. « Ce que j’ai découvert avec le viniyoga, c’est qu'il ne s’agit pas d’exécuter de belles postures, mais plutôt de comprendre le sens de notre mouvement »

Avec le viniyoga, nul besoin d’être fort ou souple ou performant découvre cette ex-gymnaste, ancienne adepte de compétition. « En yoga, le corps est un véhicule pour atteindre la souplesse de l’esprit».

« La confiance, l’écoute de soi et la santé profonde,  voilà ce que le yoga peut apporter à chacun d’entre nous. »


Les valeurs de Vincente

  • S’adapter, s’adapter et encore s’adapter : « Nous ne sommes pas des Indiens, nous ne vivons pas de la même façon, notre pratique doit s’adapter. » « La femme enceinte n’a pas les mêmes besoins que la jeune fille ou la jeune accouchée, par exemple. Le yoga se plie à chacun. »
  • Accueillir ce qu’il y a à accueillir : « être capable d'accueillir ce qui se dit au dedans, les joies, les interrogations, les pleurs d’un élève, par exemple, savoir en faire quelque chose. Observer, ne pas tirer de conclusions hâtives. Vérifier toujours vérifier plusieurs fois m’a enseigné Catherine Chiabaut formatrice Viniyoga depuis plus de 30 ans»
  • Savourer la joie des séances : « Béatitude, clarté, discernement. Le yoga pré-natal, par exemple, donne lieu à des moments fabuleux. Quand les parents ont la sensation qu’ils vont pouvoir être actifs et utiles à la naissance de leur bébé, on est dans l’autonomie du couple. Ces séances en duo leur confèrent une force incroyable».
  • Autonomie : placer le pratiquant en acteur : « La formation Viniyoga propose un enseignement traditionnel et permet d'approfondir les fondements du yoga et leurs applications dans la vie quotidienne. Elle permet à l'élève de comprendre sur quoi on agit en yoga pour mieux vivre, trouver les bonnes adaptations dans sa ptatique, mettre du yoga dans sa vie et progresser à son rythme».

Son parcours de Formations :

  • Praticienne en Nouvelle Hypnose et Psychothérapies Ericksoniennes –     Diplômée de AFNH Paris - Formateur Olivier Perrot et Thierry Kalfass - Formateur IPH Genève
  • Formatrice Viniyoga et Enseignante de Yoga - Diplômée de l'Ecole Etude et Transmission du Yoga de Claude Maréchal 
  • Enseignante de Yoga Prénatal et Postnatal – Certifiée par Institut du Dr Bernadette de Gasquet
  • Certifiée Technicien PNL – Centre de formation Réa Active  – Tania Lafore
  • Praticienne en Massage  : « Massage intégral du bébé et de l'enfant » - Méthode Christine Colonna-Césari - Massages Traditionnel Thaïlandais - Ecole Internationnal Training Massage School - Massage de la femme enceinte - Ecole Azur Massage Annecy
  • Certifiée à l'éveil sonore et musical du jeune enfant – Ecole de musique Euterpe
  • Master III Reiki – Soins énergétiques - Mikao Usui  
  • Diplômée d'état aux fonctions d'animation

Une lignée de Maîtres d’enseignants

Retour aux sources 

Nâthamuni, sage de la grande lignée des Âchâryas,  Maîtres spirituels du IX siècle, a consacré sa vie à l’étude et à la pratique du yoga. Ses vieux enseignements ont été dévoilés à Tirumalai Krishnamacharya qui les a précieusement mis par écrit dans un traité intitulé « Yoga Rahasya ». 

T. Krishnamacharya, né en Inde en 1888, est considéré comme l’un des pères du yoga contemporain. Il est initié dès l’âge de 5 ans au yoga et au sanskrit. Formé à l’enseignement des brahmanes à partir de l’âge de 12 ans, il part vivre au pied du mont Kailash à l’âge de 25 ans pour recevoir durant 7 années un enseignement complet des grands textes de référence du yoga par un Gourou tibétain de grande renommée, Shri Ramamohan Brahmâcâri. À son retour en Inde il se consacre à la pratique et à l’enseignement du yoga jusqu’à sa mort en 1989 à l’âge de 101 ans. 

T.K.V. Desikachar, né en 1938 est le 4ème enfant de T. Krishnamacharya. Après des études d’ingénieur, il s’oriente vers le yoga et devient le disciple privilégié de son père pendant 30 ans. Il fonde l’institut « le Krishnamacharya Yoga Mandiram » à Chennai en 1976 dans le but de partager et transmettre les enseignements de Krishnamacharya. 

Claude Maréchal, né en 1939 à Amay (Belgique),  découvre la pratique du yoga en 1958. À cette époque il est champion junior du saut en hauteur en Belgique, son objectif étant de s’assouplir pour pouvoir «.. s’élever un peu plus haut… ». C’est en 1963, lors d’une période d’importante transition, qu’il décide d’approfondir ses connaissances en yoga et de comprendre ce que le yoga signifie au-delà des exercices physiques. Il part en Inde, et au cours de son voyage, y rencontre TKV Desikachar qui l’accepte comme élève. À partir de cette rencontre, il se rend à Madras une quarantaine de fois entre 1969 et 2002 pour étudier auprès de Désilkarchar, passant ainsi finalement plus de six années dans le bain social et culturel de l’Inde.

Claude  Maréchal : « Cette rencontre a été pour moi une bénédiction, un privilège, une grande leçon, de recevoir par l’intermédiaire de TKV DESIKACHAR une partie du savoir de son père, KRISHMACHARYA. Mes études m’avaient sans doute permis de comprendre pas mal de choses en référence au corps et à sa mécanique, son comportement et sa relation au fonctionnement mental. Cependant, ce que j’ai appris en devenant l’élève de TKV DESIKACHAR est d’une toute autre dimension. Je tiens à préciser ici que je lui en suis immensément reconnaissant, à lui ainsi qu’à son père KRISHNAMACHARYA. Pendant les deux années qui ont précédé sa mort, KRISHMACHARYA a eu la grande amabilité, à la demande de DESIKACHAR, de me recevoir à plusieurs reprises pour m’éclairer sur deux aspects de son enseignement :

  • Tout d’abord : la nécessité du Viniyoga, c’est à dire l’adaptation du yoga à notre monde occidental ici et maintenant étant pour lui de première importance. 
  • Ensuite : la prise de conscience de la relation étroite entre la pratique du yoga et la vie intérieure et, donc, le fait que le yoga soit un moyen de nous relier à notre « source », notre conscience individuelle.

Je pense pouvoir indiquer maintenant que c’est en cela que le terme Viniyoga est le plus représentatif pour la société occidentale. Je m’efforcerai, du mieux que je le peux, de continuer à le partager avec toutes les personnes qui se sentent concernées, et surtout avec celles qui souhaitent transmettre le yoga de façon sérieuse, adaptée et profonde. »

Depuis plus de 50 ans Claude Maréchal enseigne dans de nombreux pays francophones et a largement contribué au développement de la pédagogie Vniyoga. Ses enseignements, ses études portent sur les textes des Rishis dont les Sutras de Patanjali, la Pradipika, la Gîta jusqu’aux Shâtras védiques tels les classiques du Charaka, du Shiva et du Ghéranda Samhita.

Ses enseignements du yoga écris entre le XVe et la fin du XVIIe siècle sont enseignés en Viniyoga et c’est ce que Claude Maréchal enseigne toujours aujourd’hui. 

 
école yoga vincente cadé école yoga hastanga yoga école yoga formation annecy geneve
école yoga accompagnement maternité école yoga annecy école yoga vincente cadé